AUTRES ACTIONS

 

L’U.F.C.S. met en place des programmes spécifiques, dont l'exécution est confiée à certains centres spécialisés.

 

    La reproduction en captivité :

Elle concerne quelques espèces dont la rareté justifie un tel programme. Elle est menée à bien avec des couples constitués d’individus non relâchables et elle s’accompagne toujours de mesures de conservation et de restauration des milieux en cause, en liaison avec d’autres structures associatives et des établissements publics. Tout programme de reproduction en captivité doit être agréé par le MEDD.

 

                                                                                                Programmes actuellement en cours :

 

Aigle de bonelli (partenaire : Mission Rapaces de la L.P.O.)

Femelle Bonelli avec poussin (Photo C. Pacteau)

Femelle Bonelli nourrissant son jeune (Photo C. Pacteau)

Jeune Bonelli (Photo C. Pacteau)

 

Vautour moine (partenaire : Mission Rapaces de la L.P.O)

Couple de Vautours moines (Photo L. Joubert)

Vautours moines : Femelle à gauche, Mâle à droite (Photo L. Joubert)

 

Faucon crécerellette (Programme Life)

Crécerellette en volière (Photo centre Millau)

Mâle de Crécerellette (Photo centre Millau)

Poussins (Photo centre Millau)

 

 

 

 

  Le suivi télémétrique :

 

Faucon pélerin équipé d'un émetteur (Photo G. Moyne)

Chat forestier équipé d'un collier émetteur (Photo G. Moyne)

  

   Complément du baguage, le suivi télémétrique permet de connaître non seulement la durée de survie d’un animal dans la nature, mais aussi ses déplacements quotidiens, son comportement migratoire, sa rapidité à se cantonner sur un territoire et son comportement alimentaire. Cette technique est utilisée uniquement pour des animaux sédentaires. Pour les migrateurs, plusieurs centres effectuent régulièrement ce type de suivi par des moyens HF ou par satellite afin de contribuer à la connaissance des espèces et d’évaluer le comportement de ces animaux et leur survie à moyen et long terme.

 

Pygargue à queue blanche équipé d'un émetteur (Photo L. Larzillière)

Gros plan de l'émetteur (Photo L. Larzillière)